Get Adobe Flash player

Les liens atemporels

Daniel Roy
Éditions Scions, 2001, 101 pages.
(Épuisé)

 

 

L'amitié me fait aussi peur que l'avion

Elle peut me laisser tomber à chaque instant

La plus belle catastrophe

L'amour


 

Ton sexe s'est mis au monde

Sur ma liste d'épicerie

 

Tu me fais de l'effet de serre


À la lueur des événements

L'amour vaut la chandelle

 

Guy Mercier parle de lui en ces termes : Daniel Roy – Une émotion poétique. Il est seul : il avance déterminé, comme les premières rangées d'une escouade. Il part en guerre contre tout ce qui isole, cloisonne, coupe les humains les uns des autres.

Résolu à briser les barrières, il fonce avec des armes redoutables : des crayons pour écrire et dessiner une émotion, missile intercontinental destiné à pulvériser l'individualisme.

Il écrit comme on perce un mur, celui de l'isolement pour dégager des galeries, établir des passerelles aériennes où on peut s'envoler sur le cerf-volant des mots : «déranger le quotidien, parler de loin à tes proches, t'aimer jusqu'à la première rencontre, inconditionnel présent, croire à l'instant d'âme.»

Poète des mots et des traits, il vise juste ; il fixe le collimateur sur l'émotion.