Get Adobe Flash player

Banane brousse

Daniel Roy
Éditions Scions, 1981, 43 pages.
(Épuisé)

 

Robert Cyr nous fait découvrir un autre visage du poète :

«Naïf Daniel Roy ? Pas tant que ça.

Malgré son allure bohème et ses badinages poétiques, l'homme reste ouvert sur le monde.

Sa plume sait dénoncer. (...)

La poésie de Daniel Roy coule sans asperger, touche sans écraser.»

 

 

BANANE BROUSSE 

J'vais prier pour que l'esclavage déménage

J'vais pleurer tes enfants, tes filles abandonnés, torturés, violés

Le chant n'est pas terminé

Il s'ensemence

Cadrans défoncés, nature scrappée

Les morts tombent sur les tombes